Que posséder lorsque le dollar s'effondre

Que posséder lorsque le dollar s'effondre

Tout au long de l’histoire, s’étendant sur des milliers d’années, diverses civilisations, nations et empires ont connu des cycles d’ascension et de déclin. Un thème récurrent dans ces cycles est l’effondrement éventuel de leurs monnaies et de leurs économies, signalant des changements importants dans la puissance mondiale et la stabilité financière.

Cet article examine le potentiel d’effondrement des monnaies fiduciaires, avec un accent particulier sur le dollar américain. Nous explorerons les vulnérabilités inhérentes à la monnaie fiduciaire, les implications de son effondrement potentiel et la manière dont les changements dans le système financier mondial pourraient indiquer une crise imminente. L'analyse comprendra une évaluation de la probabilité et du moment possible d'un tel événement.

Compte tenu des incertitudes économiques croissantes entourant le dollar américain, il est crucial de se préparer à son éventuelle chute. Cette préparation implique de comprendre les mesures stratégiques que l’on peut prendre pour atténuer les risques associés à un effondrement monétaire. Nous discutons de l'importance de diversifier les investissements pour inclure l'immobilier, les métaux précieux et les crypto-monnaies , qui peuvent servir de couverture contre une potentielle dévaluation du dollar.

Historiquement, les monnaies dominantes telles que la drachme grecque, le denier romain, le ducat vénitien et la livre sterling britannique ont toutes vu leur époque de domination prendre fin. Le dollar américain, malgré son statut actuel de principale monnaie de réserve mondiale, n'est pas à l'abri de cette tendance historique.

Le calendrier de la fin de la domination du dollar est incertain : cela pourrait être une question d’années ou de décennies. Il est néanmoins prudent de se préparer à toute éventualité. Nous présenterons les actifs essentiels à envisager de détenir pour protéger votre avenir financier en cas d’effondrement du dollar, notamment :

  • Monnaie étrangère
  • Métaux précieux et matières premières
  • Crypto-monnaies
  • Investissements immobiliers
  • Des fournitures d'urgence
  • Investissements alternatifs

Chacun de ces actifs joue un rôle essentiel dans une stratégie de défense financière complète contre la chute potentielle du dollar, garantissant que vous êtes bien équipé pour faire face aux défis que l’économie mondiale pourrait présenter.

Monnaie Fiat

Le dollar américain, comme la majorité des monnaies mondiales, fonctionne aujourd’hui comme une monnaie fiduciaire. Ce type de monnaie n’est pas ancré dans des matières premières physiques comme l’or ou l’argent. Au lieu de cela, sa valeur découle de la confiance et du crédit du gouvernement émetteur.

Les monnaies fiduciaires confèrent aux banques centrales une influence considérable sur l'économie de leur pays respectif. Ce contrôle leur permet de manipuler la politique monétaire en déterminant le volume de monnaie imprimée et en fixant les taux d’intérêt. Ces décisions ont un impact direct sur la valeur de la monnaie et, par extension, sur la santé économique du pays.

À mesure que l’offre d’une monnaie fiduciaire augmente, généralement grâce à une impression accrue, sa valeur a tendance à diminuer. Cet effet inflationniste provoque une hausse des prix, alignant le coût des biens et services sur la monnaie dévaluée. Ce cycle d'impression et de dévaluation conduit souvent à une inflation persistante, diminuant le pouvoir d'achat de la monnaie au fil du temps.

Le rôle du dollar américain comme monnaie de réserve mondiale

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le dollar américain est devenu la principale monnaie de réserve mondiale, un statut renforcé par l’émergence des États-Unis en tant que superpuissance économique. Aujourd’hui, le dollar fait partie intégrante du commerce international, des investissements et de la dette, et constitue la principale monnaie dans laquelle ces transactions sont libellées. Il représente environ 60 % des réserves de change mondiales, l'euro étant à la traîne à environ 20 %.

De nombreux pays ancrent également leur propre monnaie au dollar en utilisant des taux de change fixes, plutôt que de leur permettre de flotter librement. Pour maintenir ces ancrages, les pays doivent maintenir des réserves substantielles, généralement sous la forme de bons du Trésor américain, ce qui non seulement renforce le rôle du dollar sur la scène internationale, mais réduit également les coûts d'emprunt pour le gouvernement américain.

La demande toujours élevée pour le dollar atténue le risque de son effondrement. Plusieurs facteurs influencent cette demande : la fiabilité perçue du dollar en tant que réserve de valeur, les politiques fixées par la Réserve fédérale, son rôle central dans le commerce international et la domination économique durable des États-Unis.

Au cours des discussions récentes, des spéculations ont été émises sur des défis potentiels à la suprématie du dollar, en particulier de la part des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Cependant, la probabilité que ces monnaies supplantent le dollar en tant que principale monnaie de réserve semble bientôt minime sur la base des données actuelles. L’infrastructure financière mondiale et la stabilité politique assurées par le dollar restent inégalées, même si les changements dans la dynamique du pouvoir géopolitique continuent d’être un sujet de vif intérêt et d’observation.

Implications d'un effondrement du dollar américain

Un effondrement potentiel du dollar américain pourrait annoncer un changement important dans l’ordre mondial, tant sur le plan militaire qu’économique, rappelant les changements historiques observés lorsque les monnaies dominantes vacillaient dans les grandes puissances du passé. Le célèbre gestionnaire de hedge funds Ray Dalio de Bridgewater Associates a longuement discuté de ces transitions et de leurs implications pour la stabilité mondiale.

Dans un tel scénario, plusieurs développements critiques sont susceptibles de se produire :

  • Instabilité économique mondiale : le dollar américain constitue la clé de voûte du commerce et de la finance mondiale. Son échec provoquerait un effet domino, perturbant gravement les marchés internationaux et gelant les échanges. Cette rupture entraînerait des défis critiques pour la chaîne d’approvisionnement et des turbulences économiques généralisées.
  • Inflation et crise financière intérieure : Les conséquences immédiates d’un effondrement du dollar seraient probablement une hyperinflation généralisée aux États-Unis, diminuant considérablement le pouvoir d’achat du dollar. À mesure que la valeur de la monnaie chute, le coût des biens et des services augmenterait, entraînant de graves difficultés économiques, une augmentation du chômage et une réduction des dépenses de consommation.
  • Impact sur la dette internationale : À l’échelle mondiale, de nombreux pays et entreprises détiennent une dette importante libellée en dollars américains. Une forte dévaluation du dollar modifierait la valeur réelle de cette dette, allégeant potentiellement le fardeau des débiteurs au prix d’une instabilité financière plus large due aux changements dans la dynamique de la dette.
  • Passage aux devises et actifs alternatifs : Face à l’effondrement du dollar, les investisseurs et les nations chercheraient probablement refuge dans des actifs et des devises perçus comme plus sûrs, comme l’euro, le yen ou le franc suisse, et dans des actifs tangibles comme l’or, l’immobilier ou les crypto-monnaies. Chacune de ces alternatives comporterait cependant ses propres risques et volatilités dans un tel contexte.
  • Reconfiguration du pouvoir mondial : Le statut du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale souligne une grande partie de l'influence géopolitique de l'Amérique. Son effondrement pourrait modifier radicalement le paysage international, élevant potentiellement d’autres nations ou blocs régionaux à des rôles plus importants aux dépens de l’influence américaine.
  • Potentiel de troubles sociaux : Les difficultés et les incertitudes économiques peuvent favoriser des troubles sociaux aux États-Unis, caractérisés par des manifestations, des grèves et une érosion générale de la confiance du public dans les institutions. Une telle instabilité précipite ou exacerbe souvent les crises politiques.
  • Mesures d'urgence et réformes économiques : En réponse à une telle crise, le gouvernement américain et la Réserve fédérale pourraient entreprendre des interventions d'urgence pour stabiliser la situation. Celles-ci pourraient inclure des ajustements significatifs des taux d’intérêt, la mise en œuvre de contrôles de capitaux ou des réformes globales du système monétaire.

Chacun de ces résultats souligne les conséquences profondes et potentiellement turbulentes d’un effondrement du dollar américain, soulignant la nécessité d’une planification d’urgence solide et d’une allocation d’actifs diversifiée pour atténuer les risques associés.

middle

Indicateurs de vulnérabilité potentielle du dollar américain

Voici quelques signes critiques suggérant que le dollar américain pourrait risquer de s’effondrer, qui peuvent être identifiés grâce à des recherches approfondies :

  • Montée en flèche de la dette nationale : L’un des principaux précurseurs d’une crise monétaire est une dette nationale importante. Actuellement, les États-Unis sont aux prises avec une dette fédérale dépassant 28 000 milliards de dollars, soit plus de 100 % de leur PIB. Malgré ce niveau élevé, la dette est libellée en dollars, ce qui rend peu probable un défaut de paiement pur et simple, car le gouvernement peut simplement imprimer davantage de monnaie. Cependant, cette approche n’est pas sans conséquences, car l’augmentation de l’impression monétaire peut conduire à une dévaluation et à une inflation. Les données récentes des données économiques de la Réserve fédérale (FRED) montrent une augmentation substantielle de la masse monétaire américaine, soulignant l’ampleur des récentes expansions budgétaires.
  • Impression monétaire excessive et risques d’inflation : Les politiques monétaires expansionnistes de la Réserve fédérale au cours de la dernière décennie ont considérablement augmenté la masse monétaire, entraînant une inflation des prix des actifs et d’autres distorsions économiques. Par exemple, en 2020, un nombre sans précédent de 23 % de tous les dollars américains existants ont été créés, diluant ainsi la valeur du dollar. Une telle expansion agressive de la masse monétaire, si elle n’est pas maîtrisée, pourrait conduire à une inflation sévère, voire à une hyperinflation, déclenchant potentiellement un effondrement de la monnaie.
  • Tensions géopolitiques et dynamique mondiale : Le statut du dollar en tant que monnaie de réserve internationale sous-tend une grande partie de sa demande mondiale. Toutefois, l’évolution des paysages géopolitiques pourrait remettre en cause ce statut. Les puissances émergentes comme la Chine et la Russie plaident de plus en plus en faveur d’une dédollarisation du commerce et de la finance mondiale. Cette tendance est aggravée par les mesures stratégiques prises par les États-Unis pour exclure certains pays du système financier mondial, ce qui a incité ces pays à accélérer leurs efforts pour s’éloigner du dollar. De telles évolutions pourraient diminuer considérablement le rôle du dollar sur la scène mondiale et, par conséquent, sa valeur.

Ces indicateurs soulignent la complexité de la position du dollar en tant que première monnaie mondiale et soulignent la nécessité d'une surveillance vigilante des tendances économiques et géopolitiques qui pourraient précipiter un changement dans sa position mondiale.

Prédire le moment d’un effondrement du dollar américain : aperçus historiques et contextes modernes

Même si l’histoire ne se répète pas directement, elle fournit souvent des leçons précieuses qui ressemblent à des événements futurs. L’analyse des cas passés d’effondrements monétaires offre un aperçu de ce que pourrait entraîner la chute potentielle du dollar américain.

Exemples historiques de faillites de devises fiduciaires :

  • Hyperinflation allemande : L’un des exemples les plus dramatiques s’est produit dans les années 1920 en Allemagne, où les réparations massives de la Première Guerre mondiale ont contraint le gouvernement à imprimer des sommes excessives de monnaie, conduisant à une hyperinflation. D'une valeur de 49 marks pour un dollar en 1919, le mark allemand est tombé de manière catastrophique à environ 4,2 billions de marks pour un dollar en 1923. Alors que les États-Unis sont aujourd'hui confrontés à des niveaux d'endettement et d'inflation élevés, leur force économique et leur dette libellée en dollars constituent un scénario l’hyperinflation et l’effondrement économique complet sont moins probables, contrairement à l’Allemagne en temps de guerre.
  • Deniers romains : Le déclin progressif de la monnaie de l'Empire romain s'est déroulé sur deux siècles, exacerbé par des expansions militaires coûteuses et la dévalorisation de la monnaie. Les empereurs romains ont choisi de dévaloriser leur monnaie en argent pour financer des guerres expansive, une pratique qui rappelle étrangement les politiques monétaires expansionnistes modernes. Initialement soutenue solidement par l'argent, la valeur du denier a été diluée jusqu'à seulement 5 % d'argent, entraînant une perte de confiance du public et un déclin économique.
  • La livre sterling britannique : à mesure que l'influence de l'Empire britannique diminuait après la Seconde Guerre mondiale, la domination de la livre sterling diminuait également, qui fut dépassée par le dollar américain dans les années 1950. Malgré l'importante présence commerciale et financière de la Grande-Bretagne à la fin du XIXe siècle, une combinaison de dettes de guerre, de déclin économique et de pressions concurrentielles a conduit à une dépréciation progressive de la livre sterling sur trois décennies.

Implications pour le dollar américain :

Ces précédents historiques mettent en évidence plusieurs thèmes communs : le fardeau extrême de la dette, souvent dû aux dépenses militaires ; une confiance économique diminuée; et les puissances rivales émergentes. Aujourd’hui, les États-Unis reflètent ces conditions, avec une dette croissante, des dépenses militaires et la montée de concurrents économiques comme la Chine et l’UE qui remettent en question leur domination.

Prédire le moment exact de la baisse potentielle du dollar américain est complexe et semé d'incertitudes. La dynamique économique mondiale actuelle, combinée aux défis nationaux, suggère un déclin progressif potentiel plutôt qu’un effondrement brutal. Toutefois, la trajectoire exacte dépendra d’une multitude de facteurs, notamment des changements géopolitiques, des politiques économiques et des réactions des marchés mondiaux.

Il est prudent de se préparer le plus tôt possible à d’éventuels changements économiques, compte tenu de la nature imprévisible de la baisse des devises. Comprendre les tendances historiques peut fournir des indications, mais s’adapter à l’environnement économique mondial actuel est crucial pour ceux qui cherchent à protéger leur avenir financier contre une éventuelle dévaluation du dollar.

Actifs essentiels à considérer pour se protéger contre un effondrement du dollar

Compte tenu de la nature précaire de l'avenir du dollar américain, il est crucial de réfléchir aux actifs qui pourraient servir de garde-fou en cas d'effondrement. Voici un guide pour vous aider à planifier stratégiquement et à assurer votre résilience financière :

  • Devises étrangères : Détenir une variété de devises étrangères est une mesure prudente contre une baisse du dollar. Notamment, les principales monnaies de réserve comme l’euro, la livre sterling britannique, le yen japonais et le yuan chinois évoluent souvent à l’inverse du dollar. Alors que ces principales monnaies ont montré une faiblesse par rapport au dollar au cours des dernières décennies, des devises comme le franc suisse ont fait preuve d'une force considérable, s'appréciant significativement par rapport au dollar et offrant une alternative stable.
  • Métaux précieux et matières premières : Les métaux précieux comme l’or et l’argent ont toujours été des réserves de valeur fiables en période de crise économique. L’offre limitée et la demande persistante de ces métaux préservent leur valeur, en particulier pendant les périodes où les monnaies fiduciaires perdent de la valeur. Au-delà de l’or et de l’argent, d’autres matières premières telles que le pétrole et les produits agricoles sont des biens essentiels qui conservent leur valeur intrinsèque et peuvent se prémunir contre l’inflation.
  • Crypto-monnaies : Avec leur nature décentralisée et leurs plafonds d'offre fixes, les crypto-monnaies telles que Bitcoin et Ethereum offrent une alternative aux monnaies fiduciaires traditionnelles. Ces actifs numériques ont gagné en popularité sous le nom d'« or numérique » en raison de leur potentiel à servir de protection contre la dévaluation de la monnaie et l'inflation.
  • Investissements immobiliers : l'immobilier reste un actif corporel qui conserve généralement de la valeur et génère des revenus, même en période de ralentissement économique. Investir dans des propriétés qui peuvent générer des revenus locatifs ou assurer l’autosuffisance (comme des fermes ou des maisons avec terrain) peut s’avérer particulièrement précieux en période d’incertitude économique.
  • Fournitures d'urgence : dans des scénarios extrêmes, disposer d'un stock de fournitures essentielles (nourriture, eau, médicaments et sources d'énergie) peut s'avérer essentiel. Ces objets assurent non seulement la survie, mais peuvent également être utilisés à des fins de troc. En vous assurant d’avoir les moyens d’être autonomes, vous pouvez vous protéger, vous et votre famille, des perturbations les plus graves.
  • Investissements alternatifs : investir dans des actifs corporels comme l'art, le vin raffiné et les objets de collection peut offrir une conservation de la valeur en période d'effondrement monétaire. Ces éléments s’apprécient souvent avec le temps et peuvent servir de protection contre l’inflation et l’instabilité économique. Cependant, ces marchés peuvent être volatils et nécessitent une bonne compréhension de la valeur intrinsèque de l'actif et des tendances du marché.

Tendances du marché et contexte historique :

Il est important de surveiller la performance de ces actifs et de comprendre les tendances du marché, comme le montrent divers indices financiers et données historiques. Par exemple, alors que les performances des crypto-monnaies comme le Bitcoin ont montré des rendements significatifs au cours de la dernière décennie, les matières premières telles que le pétrole brut ont connu des fluctuations influencées par les conditions économiques mondiales et les changements technologiques.

En conclusion, même si le moment et la nature d’un éventuel effondrement du dollar restent incertains, la diversification de vos investissements dans ces classes d’actifs peut constituer une défense plus solide contre l’instabilité économique. Il ne s’agit pas seulement de vous préparer au pire, mais aussi de vous positionner pour maintenir et potentiellement accroître votre patrimoine dans un paysage économique en évolution.

bottom

Sachez que Plisio vous propose également :

Créez des factures cryptographiques en 2 clics and Accepter les dons cryptographiques

12 intégrations

6 bibliothèques pour les langages de programmation les plus populaires

19 crypto-monnaies et 12 blockchains

Ready to Get Started?

Create an account and start accepting payments – no contracts or KYC required. Or, contact us to design a custom package for your business.

Make first step

Always know what you pay

Integrated per-transaction pricing with no hidden fees

Start your integration

Set up Plisio swiftly in just 10 minutes.