Adresses de portefeuille crypto : comment les créer et les utiliser

Adresses de portefeuille crypto : comment les créer et les utiliser

Avec l’essor de la technologie des crypto-monnaies et le monde en expansion du trading de crypto-monnaies, le besoin de stockage sécurisé des actifs numériques et de facilitation des transactions s’est accru. Pour répondre à ce besoin, des portefeuilles numériques cryptographiques ont été introduits. Ces portefeuilles ne servent pas de stockage pour la crypto-monnaie elle-même, mais comme détenteurs d'adresses uniques spécifiques à chaque pièce. C'est une idée fausse courante que les crypto-monnaies sont stockées dans ces portefeuilles, mais en réalité, la crypto existe sur la blockchain et le portefeuille donne simplement accès à celle-ci.

Les portefeuilles cryptographiques, essentiels à la gestion des avoirs blockchain, peuvent être des appareils logiciels ou physiques. Au cœur de ces portefeuilles se trouve l'adresse du portefeuille cryptographique, une chaîne alphanumérique qui identifie de manière unique le portefeuille sur le réseau blockchain. Tout comme une adresse e-mail, cette adresse de portefeuille est utilisée pour envoyer et recevoir des crypto-monnaies. Il peut être partagé en toute sécurité avec d'autres personnes qui ont l'intention de vous transférer des crypto-monnaies et sert d'identifiant de l'expéditeur lorsque vous effectuez une transaction en crypto-monnaie.

Qu’est-ce qu’un portefeuille crypto ?

Les portefeuilles de crypto-monnaie sont des outils numériques qui fournissent une gamme de services pour gérer les monnaies numériques. Ces portefeuilles facilitent non seulement l’achat et la vente de crypto-monnaies, mais permettent également aux utilisateurs de participer à des opérations d’échange et d’effectuer des paiements pour divers biens et services. Le marché regorge d’une variété d’options de portefeuilles cryptographiques, proposées à la fois par des émetteurs de devises numériques et par des fournisseurs tiers spécialisés, experts dans la gestion de différentes cryptomonnaies. Ces portefeuilles contiennent les clés cryptographiques publiques et privées de leurs propriétaires, leur permettant d'interagir avec des crypto-monnaies comme Bitcoin, Doge , Bitcoin Cash et autres.

Dans le domaine du stockage cryptographique, les options disponibles aujourd'hui peuvent être globalement classées en deux types : les portefeuilles froids et chauds . Les hot wallets, connectés à Internet, stockent les clés privées dans les applications en ligne, offrant ainsi un accès immédiat aux crypto-monnaies. D’un autre côté, les portefeuilles froids stockent ces clés hors ligne, garantissant ainsi qu’elles restent déconnectées d’Internet. Cette distinction est cruciale dans le secteur de la cryptographie, car beaucoup considèrent les hot wallets comme moins sécurisés en raison de leur connectivité en ligne. Ces portefeuilles conservent les clés et codes privés sur des serveurs liés à Internet, les rendant vulnérables aux cyberattaques, au piratage et à d'autres activités malveillantes. À l’inverse, les portefeuilles froids sont souvent considérés comme plus sûrs car ils fonctionnent hors ligne, gardant les transactions et les actifs hors de portée des fraudeurs en ligne, offrant ainsi une protection renforcée aux actifs des investisseurs.

Qu'est-ce qu'une adresse cryptographique ?

Chaque portefeuille crypto, qu’il contienne du Bitcoin ou un Altcoin, se voit attribuer une adresse distincte. Cette adresse, composée d'un mélange de lettres majuscules et minuscules ainsi que de chiffres, sert d'identifiant unique pour l'emplacement de la crypto-monnaie dans sa blockchain respective. Cet identifiant est crucial pour effectuer toute opération financière avec la cryptomonnaie, y compris les dépôts, les retraits et les transferts. La longueur de cette adresse varie en fonction de la cryptomonnaie, allant généralement de 27 à 40 caractères. Par exemple, les adresses de portefeuille Bitcoin sont généralement composées de 26 à 35 caractères alphanumériques.

La création d’une adresse Bitcoin comporte plusieurs étapes. Initialement, une clé privée est générée aléatoirement au sein de votre portefeuille. Cette clé privée sert de base au calcul de la clé publique du portefeuille via un processus appelé hachage. Ensuite, l’adresse cryptographique est formée à partir de la clé publique grâce à une série de transformations.

À chaque nouvelle transaction financière, un nouveau code public est généré. Cette pratique vise à renforcer la sécurité des actifs cryptographiques. Il est important de noter que les clés précédemment utilisées sont stockées dans les archives de l'utilisateur et restent actives. Cela signifie que si les fonds sont envoyés à une ancienne adresse, ils seront toujours crédités sur le solde du destinataire. Il existe également une option pour arrêter la génération de nouvelles adresses. Cependant, opter pour cette solution signifie que des tiers pourraient potentiellement retracer tout l'historique des transactions financières lié à une clé publique permanente et immuable.

Portefeuille cryptographique vs adresse cryptographique

Bien qu'un portefeuille de crypto-monnaie et une adresse crypto soient tous deux des éléments fondamentaux dans l'exécution de transactions avec des actifs numériques, il est important de reconnaître les différences distinctes entre eux.

Une idée fausse courante est de croire que les actifs cryptographiques sont physiquement stockés dans un portefeuille de cryptomonnaies. En réalité, un portefeuille crypto sert de plateforme pour générer de nouvelles adresses pour chaque actif numérique. Ces transactions peuvent avoir lieu au sein de la même blockchain ou entre des blockchains différentes. Une analogie appropriée consiste à comparer un portefeuille cryptographique à un clavier, les multiples adresses qu'il génère pour chaque pièce agissant comme différentes touches du clavier. Par conséquent, un seul portefeuille cryptographique peut permettre à un investisseur d’accéder à une multitude d’adresses cryptographiques, chacune correspondant à une pièce cryptographique spécifique au sein du portefeuille.

Il est également crucial de noter que tous les portefeuilles de crypto-monnaie ne contiennent pas de clés privées. Il existe certains types de portefeuilles, tels que les portefeuilles spécifiques aux pièces, qui sont principalement utilisés pour vérifier les soldes et confirmer les transactions sans contenir de clé privée. Par conséquent, ces portefeuilles ne permettent pas la signature de transactions ni l’envoi de pièces. De plus, il existe des portefeuilles d'échange et certains portefeuilles en ligne où les clés privées ne sont pas sous le contrôle de l'utilisateur mais sont gérées par les entités qui gèrent les échanges. Cette distinction met en évidence la nature variée des portefeuilles de crypto-monnaie et leurs différentes fonctionnalités dans le domaine de la gestion des actifs numériques.

middle

Comment fonctionne une adresse de portefeuille

Comprendre les fonctionnalités des portefeuilles cryptographiques et des adresses de portefeuille peut simplifier considérablement votre voyage dans le monde de la cryptomonnaie. Un portefeuille cryptographique, qu’il s’agisse d’un logiciel ou d’un matériel, ne stocke pas réellement vos fonds numériques. Au lieu de cela, son rôle principal est de protéger vos clés privées et de faciliter vos interactions avec les fonds sur la blockchain, un peu comme vous utiliseriez un portefeuille traditionnel pour interagir avec de l'argent physique.

Chaque portefeuille crypto est livré avec un identifiant unique appelé adresse. Cette adresse, une chaîne de texte, fonctionne de la même manière qu'une adresse e-mail mais est générée de manière aléatoire. Il est utilisé pour envoyer ou recevoir des fonds sur la blockchain. Vous fournirez cette adresse de portefeuille à toute personne souhaitant vous transférer des crypto-monnaies, et elle apparaîtra également comme adresse de l'expéditeur lorsque vous lancerez une transaction.

Par exemple, si vous souhaitez recevoir du Bitcoin dans votre portefeuille blockchain, vous partagerez l'adresse de votre portefeuille au lieu de la clé publique, car elle est plus conviviale et courante. Le portefeuille crée cette adresse en hachant sa clé publique pour la crypto-monnaie spécifique, comme Bitcoin. Cette adresse n’est pas seulement utilisée pour recevoir des fonds mais aussi pour envoyer des cryptomonnaies. Par exemple, vous pouvez transférer du Bitcoin d’un échange cryptographique vers votre portefeuille. Il est important de noter que si certaines crypto-monnaies comme Bitcoin génèrent une nouvelle adresse pour chaque transaction, d'autres comme Ethereum utilisent une adresse statique.

Lorsque vous envoyez des cryptomonnaies à quelqu'un d'autre, vous devrez saisir l'adresse de son portefeuille dans votre application de portefeuille. Cela peut être fait soit en copiant et collant l'adresse, soit en scannant un code QR. Étant donné que les adresses de portefeuille peuvent contenir jusqu’à 40 caractères alphanumériques, une saisie minutieuse est essentielle pour garantir l’exactitude. Après avoir saisi l'adresse du destinataire et lancé la transaction, vous gérez et déplacez efficacement vos actifs numériques au sein du réseau blockchain.

Différents types de portefeuilles et d'adresses

La popularité croissante des crypto-monnaies a stimulé le développement de diverses solutions, créant ainsi un écosystème dynamique pour la gestion des actifs cryptographiques. Parmi ceux-ci, les portefeuilles cryptographiques se distinguent comme une innovation révolutionnaire, redéfinissant la façon dont nous interagissons avec les monnaies numériques.

Dans le monde de la cryptographie, les portefeuilles sont principalement classés en deux types : chauds et froids . Les portefeuilles chauds sont connectés à Internet et incluent des sous-types tels que les portefeuilles logiciels, en ligne (Web), de bureau et mobiles. Les portefeuilles froids, en revanche, sont hors ligne et se présentent souvent sous la forme de portefeuilles matériels. Chaque type offre des avantages distincts en termes d’accessibilité et de sécurité.

Outre la diversité des types de portefeuilles, il existe également plusieurs types d’adresses cryptographiques, chacune possédant des caractéristiques uniques. En nous concentrant sur Bitcoin , nous trouvons quatre catégories d’adresses principales :

  • Adresse Segwit ou Bech32 (P2WPKH) : Ces adresses, commençant par « bc1 », sont conçues pour diminuer la taille des blocs blockchain, améliorant ainsi la vitesse des transactions. Segwit, plus précisément le format Bech32, est reconnu pour ses faibles frais de transaction et sa rapidité de traitement. Cependant, sa compatibilité est limitée car tous les portefeuilles et systèmes ne le prennent pas en charge.
  • Adresse héritée ou P2PKH : En tant que format d'adresse Bitcoin d'origine, ces adresses commencent par un « 1 » et contiennent 26 à 36 caractères. Les transactions à partir des adresses P2PKH entraînent généralement des frais plus élevés que les adresses Segwit en raison de leur plus grande taille.
  • Compatibilité ou Adresse P2SH : Commençant par un « 3 », ces adresses offrent des fonctionnalités plus complexes que leurs prédécesseurs. Les adresses P2SH réduisent les frais de transaction moyens par rapport aux adresses P2PKH et nécessitent un script spécifique pour les dépenses BTC, améliorant ainsi la sécurité.
  • Adresse Taproot ou BC1P : Issues de la dernière mise à jour majeure du réseau Bitcoin, les adresses Taproot offrent les frais les plus bas parmi les formats. Cependant, leur adoption continue de croître, car seul un nombre limité de portefeuilles prennent actuellement en charge ce format.

Il est crucial que les utilisateurs comprennent les nuances de ces types de portefeuilles et formats d'adresse, car ils ont un impact direct sur les frais de transaction, la vitesse et l'expérience utilisateur globale dans l'écosystème cryptographique. Avec l’évolution continue des technologies de cryptomonnaie, rester informé de ces développements est la clé d’une gestion efficace et sécurisée des actifs numériques.

Exemples d'adresses de portefeuille

Les adresses de portefeuille dans le monde des cryptomonnaies varient en fonction de la monnaie numérique spécifique utilisée. Bien que la plupart des portefeuilles blockchain soient suffisamment polyvalents pour gérer plusieurs crypto-monnaies, chaque devise nécessite son propre format d'adresse unique. Pour fournir une image plus claire, explorons les formats d'adresse de certaines crypto-monnaies populaires, ainsi que des exemples supplémentaires.

  • Bitcoin (BTC) : les adresses de portefeuille Bitcoin vont de 26 à 35 caractères, comprenant des lettres et des chiffres. Ils commencent généralement par « 1 », « 3 » ou « bc1 ». Par exemple, un exemple d’adresse Bitcoin pourrait ressembler à : 1Lbcfr7sAHTD9CgdQo3HTMTkV8LK4ZnX71.
  • Ethereum (ETH) : les adresses Ethereum sont des chaînes hexadécimales de 42 caractères. Ils sont dérivés des 20 derniers octets de la clé publique du portefeuille et préfixés par « 0x ». Une adresse Ethereum typique est : 0x1ABC7154748D1CE5144478CDEB574AE244B939B5.
  • Stellar (XLM) : Le réseau Stellar utilise deux types d'adresses. L'adresse standard reflète la clé publique du portefeuille, composée de 56 caractères et commençant par un « G ». Par exemple : GBH4TZYZ4IRCPO44CBOLFUHULU2WGALXTAVESQA6432MBJMABBB4GIYI. De plus, le protocole de fédération de Stellar permet la création d'adresses de fédération, ressemblant à un format de courrier électronique tel que « nom d'utilisateur domaine ».
  • Ripple (XRP) : Les adresses Ripple sont similaires à celles de Bitcoin mais commencent généralement par un « r ». Ces adresses sont également alphanumériques et varient en longueur. Un exemple d'adresse Ripple est : rDsbeomae4FXwgQTJp9Rs64Qg9vDiTCdBv.
  • Litecoin (LTC) : les adresses Litecoin commencent souvent par un « L » ou un « M » pour les adresses héritées et SegWit, respectivement. Leur structure est similaire aux adresses Bitcoin. Un exemple est : LcHKx4Tt8dS9iM4NLp9oEo2rALr4avzs4T.
  • Monero (XMR) : les adresses Monero sont assez longues, composées de 95 caractères. Ces adresses commencent toujours par un « 4 ». Par exemple : 41mizuh9GrtDDMmU9G5PkXmX1w8C7WbXwh4BR52j2d9PVL4Lhe4fgoKjbYnYpCULhoJcbn5h8mA6EvYzgj7bDkLx1bHqRoD.
  • Tron (TRX) : Les adresses Tron sont distinctes dans leur structure, commençant généralement par un « T » et comprenant 34 caractères. Ces adresses sont alphanumériques et conçues spécifiquement pour le réseau Tron. Un exemple d'adresse Tron est : TJZJrYsJ4R4UP3G2s8s2kFJUJGxYtft3kq.
  • Dash (DASH) : Dash, connu pour son accent sur la confidentialité et la rapidité des transactions, utilise des adresses similaires au format Bitcoin. Ces adresses commencent généralement par un « X » et sont constituées de caractères alphanumériques. Un exemple d'adresse Dash est : XcYc4peia5xqh2JHzMeVFWEBMSmN34whmF.
  • Zcash (ZEC) : Zcash est conçu pour une confidentialité renforcée, offrant deux types d'adresses : transparentes (adresses T) et privées (adresses Z). Les adresses transparentes ressemblent aux adresses Bitcoin, commençant par un « t », tandis que les adresses privées commencent par un « z ». Un exemple d'adresse T Zcash est : t1dZDDPLz8TxjVn23fF8S7sTdjqmzYjYzGB.
  • Solana (SOL) : les adresses de Solana comportent généralement 44 caractères alphanumériques. Ils sont uniques au réseau Solana, connu pour son débit élevé et son évolutivité. Un exemple d'adresse Solana est : Bf4e9RQZpv2GXFJ5J8r4z7oEjJ5Y9QVAPFZpTd1iJUou.
  • Polkadot (DOT) : Polkadot utilise un format d'adresse à plusieurs caractères dont la longueur peut varier. Ces adresses sont spécifiques au réseau Polkadot, qui permet à différentes blockchains d'interopérer. Un exemple d'adresse Polkadot est : 15GAgHaG1NjqD5fp7D1mZFKL6W6zQvPQvhK.

Le format d'adresse unique de chaque cryptomonnaie est conçu pour garantir la sécurité et la spécificité des transactions au sein de son réseau respectif. À mesure que le paysage cryptographique continue d’évoluer, la compréhension de ces différents formats devient de plus en plus importante pour gérer et effectuer des transactions efficaces dans diverses monnaies numériques.

Comment obtenir une adresse de portefeuille

L’acquisition d’une adresse de portefeuille est une étape fondamentale pour s’engager dans les crypto-monnaies, et cela nécessite de disposer d’un portefeuille blockchain. Les options de portefeuilles sont diverses, englobant à la fois des variétés numériques et matérielles. Les portefeuilles numériques, souvent appelés hot wallets, sont basés sur des logiciels et peuvent être installés gratuitement sur des ordinateurs ou des smartphones. D’un autre côté, les portefeuilles matériels, appelés portefeuilles froids, sont des appareils physiques achetés pour stocker des cryptomonnaies en toute sécurité hors ligne.

Les portefeuilles numériques sont privilégiés pour leur rentabilité et leur facilité d’utilisation. Certains portefeuilles numériques populaires incluent :

  • MetaMask : Une extension de navigateur et une application mobile connue pour sa compatibilité Ethereum.
  • Trust Wallet : un portefeuille mobile prenant en charge un large éventail de crypto-monnaies.
  • Coinbase Wallet : Une extension de l'échange Coinbase, offrant une interface conviviale.

Pour une sécurité renforcée, les portefeuilles matériels sont préférés en raison de leurs capacités de stockage à froid, ce qui signifie qu'ils ne sont pas connectés à Internet. Trezor et Ledger sont des marques leaders dans cette catégorie, proposant différents modèles à différents niveaux de prix.

De plus, Plisio est une autre option pertinente dans ce domaine. Plisio fonctionne comme une passerelle de paiement en crypto-monnaie, permettant aux utilisateurs d'effectuer des transactions et de gérer diverses crypto-monnaies. Il intègre des fonctionnalités de portefeuille et propose des services particulièrement avantageux pour les entreprises cherchant à accepter les paiements cryptés.

Pour générer une adresse de portefeuille, ouvrez le portefeuille de votre choix et sélectionnez la crypto-monnaie que vous souhaitez recevoir. Certains portefeuilles peuvent vous demander de choisir une option « Recevoir ». Le portefeuille génère ensuite une adresse spécifique à cette crypto-monnaie.

Il est crucial de copier et coller cette adresse avec précision. La saisie manuelle est déconseillée en raison du risque d'erreurs ; même une simple erreur dans l’adresse peut entraîner une perte de fonds, car les transactions en cryptomonnaies sont irréversibles et ne peuvent pas être récupérées une fois envoyées à une adresse incorrecte.

bottom

Sachez que Plisio vous propose également :

Créez des factures cryptographiques en 2 clics and Accepter les dons cryptographiques

12 intégrations

6 bibliothèques pour les langages de programmation les plus populaires

19 crypto-monnaies et 12 blockchains

Ready to Get Started?

Create an account and start accepting payments – no contracts or KYC required. Or, contact us to design a custom package for your business.

Make first step

Always know what you pay

Integrated per-transaction pricing with no hidden fees

Start your integration

Set up Plisio swiftly in just 10 minutes.