Que signifie le hashrate et pourquoi est-ce important ?

Que signifie le hashrate et pourquoi est-ce important ?

Dans le monde de la crypto-monnaie et de la blockchain, le « hashrate » est un terme crucial qui influence considérablement la dynamique des blockchains de preuve de travail (PoW) comme Bitcoin et Ethereum (avant sa mise à niveau 2.0). Le hashrate représente la puissance de calcul totale utilisée dans les transactions d'extraction et de traitement sur ces réseaux.

Un « hachage » est un code alphanumérique de longueur fixe représentant différentes longueurs de mots, de messages et de données. Différents projets de cryptographie utilisent divers algorithmes de hachage pour générer ces codes. Par exemple, Bitcoin utilise SHA256, transformant le mot « Plisio » en un code de hachage unique. L’essence du minage consiste à résoudre des énigmes complexes pour ajouter de nouvelles données transactionnelles à la blockchain. Les mineurs rivalisent pour générer un hachage inférieur au hachage « cible » en modifiant un « nonce », un processus semblable à un système de loterie où chaque nouveau hachage est un ticket unique.

Le taux de hachage, en termes plus simples, est la vitesse à laquelle une machine minière fonctionne, comparable à la mesure de la vitesse d'une voiture en kilomètres ou en mètres. Il est quantifié par le nombre de hachages créés par seconde, allant des kilohashes aux exahashes, en fonction du réseau et des capacités de chaque mineur. Les grands réseaux comme Bitcoin, par exemple, peuvent afficher des taux de hachage en exahashes par seconde (EH/s).

Comment le hashrate est-il mesuré ?

Le concept de hashrate est essentiel pour comprendre le minage de cryptomonnaies. Il mesure la capacité de calcul d’un réseau blockchain, exprimée en nombre de calculs, ou hachages, effectués par seconde. Par exemple, un hashrate de 1TH/s (terahash par seconde) indique la capacité d'effectuer un billion de calculs chaque seconde.

Le minage, le processus de validation et d’ajout de transactions à une blockchain comme Bitcoin, repose fortement sur cette métrique. Les mineurs utilisent du matériel spécialisé capable d’exécuter des milliards de calculs par seconde. En récompense de leur contribution à la vérification et à l’enregistrement des transactions, les mineurs gagnent de la cryptomonnaie.

Les hashrates peuvent varier considérablement en fonction de la taille et de l’échelle du réseau blockchain. Les grands réseaux comme Bitcoin affichent généralement des hashrates de l’ordre de terahashes ou même d’exahashes (quintillions de hashs) par seconde, reflétant les immenses efforts de calcul de milliers d’ordinateurs connectés. Le réseau Bitcoin, par exemple, a été enregistré comme ayant un hashrate supérieur à 250 EH/s (exahashes par seconde).

En revanche, les réseaux blockchain plus petits peuvent avoir des hashrates mesurés en unités comparativement plus petites comme les kilohashes (milliers), les mégahashes (millions) ou les gigahashes (milliards) par seconde. Le nombre de mineurs actifs sur un réseau impacte directement son hashrate ; plus de mineurs entraînent un hashrate plus élevé en raison de la concurrence accrue pour les récompenses minières, tandis que moins de mineurs entraînent un hashrate plus faible.

Le hashrate signifie non seulement la puissance de calcul des mineurs individuels ou du réseau dans son ensemble, mais agit également comme un indicateur de la sécurité et de l'efficacité du réseau dans le traitement des transactions.

Quelle est l’importance du hashrate ?

Le taux de hachage est une mesure essentielle de la sécurité d'un réseau blockchain. Les réseaux avec des taux de hachage élevés sont généralement plus sécurisés et résistants aux attaques en raison du grand nombre de mineurs honnêtes en compétition pour extraire des blocs. Cette forte concurrence diminue la probabilité que les manipulateurs réussissent à falsifier la blockchain.

Une menace notable pour les réseaux blockchain est l'attaque 51 %, dans laquelle des entités malveillantes visent à prendre le contrôle de plus de la moitié de la puissance minière du réseau. Dans de tels scénarios, les attaquants peuvent potentiellement falsifier les transactions, dépenser deux fois les pièces et empêcher la validation des transactions légitimes. La double dépense constitue une vulnérabilité importante, permettant aux attaquants de dépenser la même cryptomonnaie plusieurs fois.

Pour visualiser, considérons les mineurs comme des électeurs dans un système où le vote majoritaire valide les transactions. Dans un réseau comptant un grand nombre de mineurs, il est difficile pour un groupe d’acteurs malveillants d’acquérir la majorité. Cependant, dans les réseaux plus petits, le risque augmente car moins de mineurs sont nécessaires pour en prendre le contrôle.

Ces attaques, bien que théoriquement possibles, sont généralement rares et peu pratiques en raison des coûts élevés qui y sont associés. Par exemple, le hashrate de Bitcoin s'élève à des centaines d'exahashs par seconde (un chiffre avec 18 zéros). Maîtriser un tel réseau nécessiterait plus de la moitié de cette puissance de calcul, ce qui entraînerait des coûts prohibitifs en équipements miniers spécialisés et en électricité.

Par conséquent, un taux de hachage élevé signifie non seulement la participation active des mineurs et leur confiance dans le potentiel du réseau, mais sert également d'indicateur de la santé et de la sécurité du réseau. C'est pourquoi les investisseurs considèrent souvent des taux de hachage élevés comme des signes encourageants, signalant un réseau robuste et sécurisé, ce qui en fait une option d'investissement plus attrayante par rapport aux réseaux avec des taux de hachage inférieurs.

Que se passe-t-il lorsque le taux de hachage change (augmente ou diminue) ?

Le taux de hachage sert d’indicateur vital de l’activité des mineurs et de la santé globale du réseau dans les réseaux blockchain de preuve de travail (PoW). Comprendre les changements dans le taux de hachage peut en révéler beaucoup sur l'état du réseau :

Lorsque le taux de hachage augmente :

  • Il y a une augmentation des ressources informatiques dédiées aux blocs miniers, ce qui indique une implication accrue des mineurs.
  • La consommation d’énergie électrique augmente en raison de l’augmentation de l’activité minière.
  • La sécurité du réseau est renforcée, ce qui rend de plus en plus difficile pour une seule entité d'en prendre le contrôle ou de lancer une attaque.
  • Les difficultés de minage s'intensifient, une réponse déclenchée par la plupart des algorithmes de blockchain pour maintenir l'équilibre à mesure que le taux de hachage monte en flèche.

Lorsque le taux de hachage diminue :

  • Une baisse de la participation des mineurs est observée, avec moins de concurrents pour extraire des blocs et gagner des récompenses.
  • La sécurité du réseau est compromise, augmentant le risque d'attaque de 51 %. Dans une telle attaque, les mineurs contrôlant plus de 50 % du taux de hachage du réseau peuvent potentiellement manipuler la blockchain.
  • La consommation d’énergie des plates-formes minières diminue en raison de la réduction des opérations minières.
  • La difficulté de minage diminue, ce qui permet aux mineurs restants de traiter et de valider plus facilement les blocs.

En plus de ces implications, les fluctuations du taux de hachage ont également un impact sur la confiance des investisseurs. Un taux de hachage en hausse peut attirer davantage d’investisseurs, car cela signifie un réseau robuste et sécurisé. À l’inverse, une baisse du taux de hachage peut décourager les investissements en raison des vulnérabilités et de l’instabilité perçues.

De plus, le taux de hachage est un facteur clé pour déterminer l’impact environnemental des réseaux PoW. Des taux de hachage plus élevés impliquent une plus grande consommation d’énergie, ce qui soulève des inquiétudes quant à la durabilité et à l’empreinte écologique de ces réseaux blockchain.

Le taux de hachage est une mesure à multiples facettes dans les blockchains PoW, reflétant non seulement la puissance de calcul et la sécurité du réseau, mais influençant également la rentabilité minière, le sentiment des investisseurs et les considérations environnementales.

Sachez que Plisio vous propose également :

Créez des factures cryptographiques en 2 clics and Accepter les dons cryptographiques

12 intégrations

6 bibliothèques pour les langages de programmation les plus populaires

19 crypto-monnaies et 12 blockchains