Philanthropie Bitcoin : comment et où faire don de votre crypto

Philanthropie Bitcoin : comment et où faire don de votre crypto

À une époque où un nombre croissant d’individus diversifient leur richesse dans les actifs numériques, nombreux sont ceux qui explorent les moyens de canaliser leurs gains vers l’amélioration de la société. Au lieu de se concentrer uniquement sur les avantages monétaires potentiels des crypto-monnaies comme Bitcoin et Ethereum, un nombre considérable de personnes recherchent activement des efforts philanthropiques à soutenir.

Bien que certains passionnés de crypto surveillent principalement leurs portefeuilles dans l’espoir de gains perpétuels, il existe une communauté croissante motivée par la croyance en « WAGMI » ou « nous allons tous y arriver ». Ce mantra signifie le désir de garantir que le collectif profite, et pas seulement l’individu. Ce sentiment a alimenté la montée en puissance de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) et œuvres caritatives, qui ont désormais ouvert leurs portes pour accepter les dons de cryptomonnaies.

Un exemple notable soulignant le pouvoir bénéfique de la cryptographie s’est produit lorsque la Russie a envahi l’Ukraine. Spontanément, diverses organisations ont vu le jour et une somme colossale de plus de 60 millions de dollars en cryptomonnaie a été versée pour soutenir l’Ukraine. Même le gouvernement ukrainien a pris la décision innovante de lancer des portefeuilles cryptographiques pour accumuler des fonds pour les fournitures nécessaires.

Mais pourquoi envisager la crypto plutôt que les dons fiduciaires traditionnels ? Les dons en crypto-monnaie offrent non seulement une approche moderne du soutien aux causes, mais présentent également des avantages distincts. D’une part, ils constituent une méthode plus directe et parfois plus efficace pour transférer des fonds à l’échelle mondiale, éliminant ainsi certains obstacles et coûts associés aux systèmes bancaires traditionnels.

Que vous soyez un investisseur chevronné en crypto ou un débutant, la question demeure : comment faire don de ses pièces numériques et quelles entités en sont les destinataires ? Plongez plus profondément pour découvrir les mécanismes et les avantages de cette méthode caritative moderne et jouez votre rôle pour faire la différence.

Comment faire un don de crypto

Alors que la numérisation de la finance continue d’évoluer à un rythme sans précédent, de plus en plus d’individus et d’institutions se tournent vers les crypto-monnaies, non seulement comme investissement, mais aussi comme moyen d’apporter des changements significatifs dans la société. Le pouvoir des actifs numériques décentralisés remodèle non seulement l’économie, mais révolutionne également les dons caritatifs.

La première étape : acquérir une crypto-monnaie

Avant de s’aventurer dans le domaine de la crypto-philanthropie, il faut d’abord posséder une cryptomonnaie. Le marché actuel offre une multitude de possibilités pour acquérir ces actifs numériques. Les plateformes centralisées comme Binance ou Coinbase , qui fonctionnent de manière similaire aux banques traditionnelles, facilitent les achats simples de crypto-monnaies. D'un autre côté, les échanges décentralisés, souvent appelés DEX (comme Uniswap ), permettent le trading de crypto-monnaies peer-to-peer, évitant ainsi le besoin d'intermédiaires.

De plus, le monde en plein essor de la finance décentralisée ( DeFi ) propose des méthodes innovantes pour accumuler des crypto-monnaies. Des plateformes comme Aave ont démocratisé les services financiers, permettant aux utilisateurs de prêter leurs crypto-monnaies en échange d’intérêts. De tels systèmes décentralisés permettent non seulement aux individus de faire fructifier leurs actifs, mais offrent également la possibilité de contribuer aux causes qui les touchent.

Transférer définitivement les actifs numériques

Le processus réel de don de cryptomonnaie est relativement simple. Il s’agit généralement d’envoyer des fonds depuis un portefeuille personnel de crypto-monnaie vers le portefeuille du bénéficiaire choisi, qui peut être une ONG , une initiative communautaire ou toute autre entité caritative. La flexibilité des actifs numériques permet aux donateurs d'envoyer des fonds directement depuis des bourses ou en utilisant des portefeuilles, tels que Plisio. Cette franchise garantit qu'une plus grande partie de votre don va à la cause elle-même, plutôt que d'être perdue en frais intermédiaires.

Cependant, un mot d’avertissement pour les aspirants donateurs : le domaine de la cryptographie, avec son anonymat et sa nature décentralisée, a également vu l’émergence d’acteurs néfastes. Il y a eu des cas de « pièces de monnaie frauduleuses » – des projets qui prétendent faussement canaliser les bénéfices vers des causes caritatives dans le seul but de tromper les donateurs et de disparaître avec les fonds collectés. La diligence raisonnable est primordiale. Assurez-vous toujours que vous faites un don à une organisation ou à un projet réputé et ayant fait ses preuves.

À mesure que les limites de ce qui est possible avec les monnaies numériques continuent de s’étendre, le potentiel d’impact sociétal augmente proportionnellement. La crypto-philanthropie offre une nouvelle manière de promouvoir le changement, en garantissant que la technologie et le progrès servent non seulement quelques-uns mais aussi le plus grand nombre. Alors que nous empruntons cette nouvelle voie, garantir la transparence, la sécurité et l’intention authentique façonnera l’avenir des dons caritatifs à l’ère numérique.

Pourquoi faire un don de crypto ?

Le monde de la crypto-monnaie offre un changement de paradigme dans notre façon de penser l’argent, la valeur et même les dons caritatifs. Si les crypto-monnaies comme Bitcoin et Ethereum font la une des journaux pour leurs opportunités d'investissement, elles se taillent également une place dans les cercles philanthropiques, bien qu'avec quelques réserves.

Le dilemme de la volatilité

La nature volatile des prix des cryptomonnaies est notoire. Ce qui vaut une petite fortune aujourd’hui pourrait perdre considérablement de sa valeur demain. Pour les donateurs, cela pose un dilemme. Si l'intention est d'apporter une valeur spécifique à une cause, la nature imprévisible des marchés des cryptomonnaies peut entraîner un écart important entre la valeur donnée et la valeur lorsqu'elle est utilisée par le bénéficiaire.

Pourtant, certaines organisations caritatives non seulement ne sont pas perturbées par cette volatilité, mais l’acceptent activement. Ils considèrent le potentiel d’appréciation de la cryptographie au fil du temps comme une opportunité plutôt que comme un risque. Des organisations à but non lucratif renommées comme Charity:Water ont choisi de conserver leurs dons cryptographiques, misant sur le potentiel à long terme des actifs numériques. De même, des entités mondiales telles que l’UNICEF ont lancé des fonds cryptographiques fonctionnant selon des principes similaires.

Les avantages supplémentaires de la crypto-philanthropie

Faire un don en crypto-monnaie peut apporter une série d’avantages. En faisant directement un don de crypto, les donateurs peuvent éviter les impôts sur les plus-values associés à la vente d’actifs numériques. De plus, si la contribution est versée à un organisme de bienfaisance reconnu, il pourrait y avoir des déductions fiscales potentielles.

Au sein du vaste écosystème cryptographique, des méthodes uniques de collecte de fonds qui exploitent les technologies décentralisées émergent. Les organisations autonomes décentralisées (DAO), par exemple, remodèlent le paysage philanthropique. Des projets comme Endaoment sont à l'avant-garde de cette transformation, visant à lancer une approche décentralisée de la philanthropie ancrée dans la blockchain d'Ethereum. De même, le monde des jetons non fongibles ( NFT ) est témoin d'efforts caritatifs. Des projets comme Psychedelics Anonymous repoussent non seulement les limites de l’art numérique, mais canalisent également des ressources vers des causes notables.

Transparence, anonymat et avenir des dons

Les blockchains publiques, à la base, offrent de la transparence. Chaque transaction, chaque transfert de fonds peut être suivi et vérifié. Cette fonctionnalité pourrait changer la donne en garantissant la responsabilité et en minimisant la corruption dans les efforts caritatifs. Cependant, il y a un hic. La plupart des organisations caritatives ont tendance à convertir leurs actifs cryptographiques en fiat, ce qui signifie qu’une fois qu’elles quittent la blockchain et entrent dans l’écosystème financier traditionnel, cette transparence diminue.

Pourtant, l’un des attraits durables des dons cryptographiques réside dans leur confidentialité inhérente. Les donateurs peuvent conserver leur anonymat, connu uniquement par l’adresse de leur portefeuille numérique.

En conclusion, à mesure que les domaines numérique et traditionnel s’entremêlent, les cryptomonnaies offrent une voie nouvelle, innovante et parfois stimulante pour les contributions caritatives. Comme pour tout ce qui concerne la cryptographie, la clé est de faire preuve de connaissances, de compréhension et d’un peu de prudence.

Qui accepte les cryptomonnaies ?

L’avènement des monnaies numériques et de la technologie blockchain a marqué le début d’une manière révolutionnaire de penser les transactions financières et la philanthropie. Qu’il s’agisse d’entités établies ou de passionnés individuels, la capacité d’exploiter la crypto-monnaie à des fins altruistes élargit les horizons et change la façon dont le monde perçoit les dons de bienfaisance.

Plateformes innovantes pour la crypto-philanthropie

À l’avant-garde de ce mouvement se trouve Plisio, une figure centrale dans le domaine des entreprises crypto-caritatives. Cette entité agit comme un pont, simplifiant le processus autrefois intimidant permettant aux organisations à but non lucratif de collecter des fonds via des crypto-monnaies.

Les entreprises de cryptographie s'intensifient

Bien que ces plateformes agissent comme intermédiaires, il existe une tendance croissante à ce que des projets individuels de cryptographie retroussent leurs manches et se lancent directement dans des activités caritatives. Les initiatives de la Binance Charity Foundation, par exemple, soulignent l'engagement du secteur. Ils ont généreusement donné des sommes importantes à diverses causes, notamment une contribution substantielle pour l'aide humanitaire liée au conflit ukrainien. La crise sanitaire mondiale induite par le COVID-19 a vu plusieurs entités cryptographiques, comme Polygon , lancer des collectes de fonds pour aider les régions touchées.

Gitcoin, un autre nom notable dans le domaine de la cryptographie, organise activement des campagnes de financement pour des projets open source. Leur modèle unique soutient non seulement l'innovation technologique, mais est fréquemment associé à des campagnes caritatives de contrepartie, amplifiant ainsi l'impact de chaque don.

Un éventail diversifié de bénéficiaires

La liste des entités acceptant les dons cryptographiques est diversifiée et en constante expansion. Depuis des organisations comme l'Electronic Freedom Foundation, l'UNICEF et Greenpeace jusqu'à des organismes tels que la Human Rights Foundation, l'adoption des monnaies numériques à des fins philanthropiques est répandue.

Le géant financier Fidelity s'est également penché sur ce domaine depuis 2015. Grâce à son fonds Bitcoin conseillé par les donateurs, il propose une approche simplifiée permettant aux particuliers de canaliser leurs bitcoins vers des causes caritatives. En tirant parti de Coinbase, Fidelity convertit efficacement ces actifs numériques en monnaie fiduciaire. Une caractéristique remarquable est la structure du fonds, qui permet aux donateurs de contourner l'impôt sur les plus-values sur leurs contributions.

Il est intéressant de noter que même les organismes gouvernementaux reconnaissent le potentiel des dons cryptographiques. Un bon exemple est le gouvernement ukrainien, qui, en période de besoin, a intégré la collecte de fonds crypto en affichant les adresses de portefeuille sur ses plateformes de médias sociaux.

Une avenue pour tous

Ce qui est particulièrement remarquable dans la crypto-philanthropie, c’est son caractère inclusif. Aujourd’hui, n’importe qui, du blogueur partageant ses idées au programmeur créant la prochaine grande application, peut lancer et collecter des dons cryptographiques . Le caractère démocratisant des crypto-monnaies garantit que chaque individu, quel que soit sa profession ou son statut social, peut contribuer et conduire le changement.

Alors que nous naviguons dans le monde encore naissant des crypto-monnaies, leur potentiel à remodeler et à amplifier les efforts caritatifs devient de plus en plus évident. Cette convergence de la technologie et de l’altruisme promet de redéfinir le futur paysage de la philanthropie mondiale.

Sachez que Plisio vous propose également :

Créez des factures cryptographiques en 2 clics and Accepter les dons cryptographiques

12 intégrations

6 bibliothèques pour les langages de programmation les plus populaires

19 crypto-monnaies et 12 blockchains