Décret exécutif 14067 : qu'est-ce que c'est, avantages et inconvénients

Décret exécutif 14067 : qu'est-ce que c'est, avantages et inconvénients

Le décret 14067 pourrait profondément influencer le paysage des cryptomonnaies et des actifs numériques aux États-Unis, annonçant des changements majeurs dans la perception et la gestion des monnaies numériques comme le Bitcoin.

Mais quel est cet ordre, et pourquoi est-il important ?

On craint de plus en plus que le système financier ne dévier de sa trajectoire. Il est intéressant de noter que seuls 16 % des Américains soutiennent l’introduction d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) .

Bien que le décret 14067 n’ait pas pris de décision définitive concernant les CBDC, il a jeté les bases d’une exploration approfondie de leurs impacts potentiels. Cet article présentera les principaux aspects de la commande et explorera à la fois les avantages et les défis qui y sont associés.

Qu’est-ce que le décret 14067 ?

Le décret 14067, promulgué par le président Joe Biden le 9 mars 2022, représente une mesure charnière de la Maison Blanche, qui façonne l'orientation future du paysage financier américain, en particulier dans le domaine des actifs numériques et de la technologie blockchain.

L’ordonnance définit plusieurs objectifs essentiels :

  • Positionner les États-Unis comme leader de l’innovation blockchain et des technologies d’actifs numériques.
  • Garantir la fourniture de services financiers sécurisés et accessibles, tout en préservant la confidentialité des données.
  • Traiter les risques financiers potentiels qui pourraient perturber la stabilité économique du pays.

Contrairement à certains malentendus du public, le décret 14067 ne propose pas de remplacer le dollar américain par des crypto-monnaies ni ne suggère d’éliminer progressivement la monnaie physique. Au lieu de cela, cela signale une étape prudente mais proactive vers l’intégration de ces technologies.

L'initiative envisage un avenir où les transactions financières seront non seulement efficaces mais également sécurisées et transparentes. Il reconnaît l’importance croissante des actifs numériques dans le système financier américain et souligne la nécessité d’une approche équilibrée en matière de réglementation et d’innovation.

Cette ordonnance sert de base aux agences fédérales pour rechercher et formuler des politiques qui gèrent efficacement les opportunités et les défis posés par les actifs numériques, dans le but d'harmoniser le progrès technologique avec la sécurité économique.

Adoption mondiale des CBDC

Les États-Unis ne sont pas seuls à explorer les monnaies numériques des banques centrales (CBDC) ; de nombreux pays, dont la Chine, l’Inde et l’Australie, développent activement leurs propres monnaies numériques.

La Chine, qui a interdit l’utilisation des crypto-monnaies en 2017, ouvre la voie au développement des CBDC. La Banque populaire de Chine (PBOC) a créé l'application CBDC la plus avancée au monde. À partir de mai, le gouvernement chinois paiera les employés du secteur public de la ville de Changshu avec le yuan numérique.

Le passage aux CBDC est souvent considéré comme faisant partie de la « guerre contre l’argent liquide » plus large, une initiative mondiale visant à réduire l’utilisation de la monnaie physique. Par exemple, en 2016, la Banque centrale européenne a supprimé le billet de 500 euros et plusieurs autres pays ont introduit des mesures pour surveiller les dépôts en espèces importants.

Cette tendance mondiale met en évidence une évolution significative vers la numérisation des systèmes financiers, visant à améliorer l’efficacité des transactions, à améliorer la transparence et à réduire les risques associés aux transactions en espèces. Il est crucial de comprendre ces évolutions, car elles marquent un changement transformateur dans la manière dont l’argent est géré et utilisé à l’échelle mondiale.

Décret exécutif 14067 : Lignes directrices et responsabilités en matière de reporting pour les organismes fédéraux

Stratégie de l'Agence fédérale et enseignements tirés du décret de révision exécutive 14067

La stratégie unifiée des agences fédérales en réponse au décret 14067 vise deux objectifs principaux :

  • Favoriser l’innovation dans le secteur des actifs numériques.
  • Veiller à ce qu’une telle innovation s’accompagne d’un contrôle réglementaire efficace.

Dans le cadre de ces objectifs, le Trésor américain, ainsi que divers organismes fédéraux, ont élaboré des lignes directrices visant à promouvoir la recherche pilotée par l'industrie. Ces lignes directrices aident également les entreprises américaines à établir une position compétitive sur les marchés mondiaux des actifs numériques.

L’approche adoptée par les agences fédérales est double lorsqu’il s’agit de gérer le paysage des actifs numériques :

  • Ils recommandent de renforcer l'application des lois existantes pour prévenir l'utilisation abusive des technologies émergentes.
  • Ils encouragent l’établissement de normes d’efficacité opérationnelle dans des domaines tels que l’extraction de cryptomonnaies, afin de réduire les impacts environnementaux.

Avec l’introduction potentielle d’une monnaie numérique de la banque centrale américaine (CBDC) à l’horizon, les recommandations fédérales soulignent le besoin crucial de projets en cours à la Réserve fédérale axés sur les CBDC.

Les agences de réglementation, y compris un groupe interinstitutionnel proposé dirigé par le Trésor, sont chargées d'aider la Réserve fédérale à naviguer méthodiquement et en toute sécurité dans l'exploration d'une CBDC potentielle.

Le Conseil atlantique et plusieurs comités du Congrès jouent un rôle central dans l'élaboration de ces cadres politiques, garantissant l'alignement avec les stratégies économiques et les intérêts de sécurité plus larges du pays. Il est essentiel de comprendre ces orientations politiques, compte tenu de leur impact profond sur le paysage futur de la finance et de la technologie.

Pour plus de détails sur le cadre élaboré développé pour l'avancement responsable des actifs numériques par ces rapports fédéraux, le communiqué officiel de la Maison Blanche fournit des informations complètes.

middle

Aspects fondamentaux du décret 14067

Le décret 14067 souligne le potentiel important des actifs numériques pour stimuler l’innovation dans les services financiers. Il souligne la capacité des monnaies numériques à rendre les processus de paiement plus rapides et plus rentables, ce qui pourrait potentiellement dynamiser l'économie.

Cette ordonnance reflète l'engagement de l'administration Biden à favoriser l'expansion responsable du secteur des actifs numériques tout en maintenant la stabilité financière et en protégeant les consommateurs.

Relever les défis associés aux actifs numériques

Tout en reconnaissant les avantages, le décret 14067 aborde également les risques associés aux actifs numériques. Il souligne l'importance de la protection des consommateurs et de la prévention des activités financières illégales susceptibles de menacer la sécurité nationale.

L'ordonnance impose l'élaboration de stratégies visant à protéger le système financier et les consommateurs engagés dans des transactions d'actifs numériques contre ces risques.

Plaidoyer pour un cadre politique holistique sur les actifs numériques

Plutôt que de proposer des mesures isolées, le décret 14067 appelle à une approche holistique de la politique en matière d'actifs numériques. Cette stratégie vise à équilibrer la promotion du progrès technologique dans le secteur des actifs numériques avec l’atténuation des risques financiers et de sécurité importants.

Renforcer la collaboration internationale

Comprenant la portée internationale des actifs numériques, l’ordre met fortement l’accent sur la coopération mondiale. Il appelle à la collaboration avec les alliés internationaux et à l’engagement avec des organismes mondiaux comme le Groupe d’action financière pour garantir une stabilité financière globale.

Cette perspective mondiale garantit que les politiques américaines sont en harmonie avec les normes internationales, facilitant ainsi une approche coordonnée de la réglementation et de la surveillance des monnaies numériques.

Avantages du décret 14067

Le décret 14067 a établi une approche unifiée pour la gestion et le développement des actifs numériques. Voici comment cela profite directement aux consommateurs et aux entreprises :

  • Protection des consommateurs, des investisseurs et des entreprises : L'ordonnance ordonnait aux agences fédérales de créer des normes réglementaires visant à minimiser la fraude et à améliorer la protection des consommateurs et des investisseurs. En garantissant des investissements plus sûrs, il cherche à renforcer la confiance dans les actifs numériques et les crypto-monnaies, offrant ainsi un environnement plus sécurisé pour vos activités financières.
  • Promouvoir l'accès à des services financiers abordables : le décret 14067 visait à accroître l'inclusion financière et l'équité en encourageant un accès abordable aux services financiers. Reconnaissant le potentiel des actifs numériques pour réduire les coûts et élargir la participation financière, il a cherché à rendre ces services plus accessibles à un public plus large.
  • Assurer la protection des consommateurs et la stabilité financière : les efforts réglementaires en vertu de l'ordonnance se concentrent sur le maintien de la stabilité financière et la protection des consommateurs. L'objectif du gouvernement américain est de garantir que le marché des actifs numériques ne porte pas atteinte à l'intégrité des systèmes financiers ni n'expose les consommateurs à des risques indus.
  • Soutenir l’innovation et le progrès technologique : Équilibrant la réglementation avec la nécessité d’une innovation responsable, l’ordonnance favorise un environnement dans lequel les technologies de crypto-monnaie et de blockchain peuvent prospérer. La surveillance gouvernementale n’a pas pour but d’étouffer la créativité mais de promouvoir une croissance technologique durable.
  • Renforcer la collaboration internationale : Reconnaissant la nature mondiale des actifs numériques, le décret 14067 souligne l'importance de la coopération internationale. Cela implique de renforcer l’interopérabilité et d’aligner les cadres réglementaires sur les normes mondiales. Ces efforts visent à protéger la vie privée, à garantir la transparence et à défendre les valeurs démocratiques partagées, contribuant ainsi à une économie numérique mondiale plus sûre.

En favorisant la collaboration avec les alliés internationaux et en participant aux cadres financiers mondiaux, l’ordre garantit que les politiques américaines sont synchronisées avec celles des autres pays, promouvant ainsi un écosystème international d’actifs numériques sûr et stable.

Inconvénients du décret 14067

Même si le décret 14067 visait à faire progresser le système financier américain, il introduisait également des inconvénients potentiels, notamment en termes de réglementation et d’impact économique.

  • Incertitude réglementaire et potentiel de surréglementation : l'absence de cadres réglementaires clairs entourant les actifs numériques peut vous laisser incertain. Cette ambiguïté pourrait conduire à une réglementation excessive, susceptible d’étouffer l’innovation et de compliquer la conformité pour les institutions financières. Les efforts visant à protéger le système bancaire traditionnel et à protéger les investisseurs risquent de créer un environnement restrictif pour les nouveaux produits et services financiers.
  • Impact potentiel sur le choix et l'accès des consommateurs : L'introduction de nouvelles réglementations pourrait limiter votre accès à un large éventail de produits et services financiers. Un contrôle accru et des règles strictes pourraient réduire le choix des consommateurs, restreignant potentiellement votre liberté financière. Cela pourrait affecter votre capacité à interagir de manière transparente avec les banques traditionnelles et les technologies financières émergentes.
  • Défis en matière d'application et de conformité : Si vous faites partie d'une institution financière ou d'un investisseur, vous pourriez être confronté à des défis importants pour adhérer aux nouvelles directives. La conformité pourrait devenir plus complexe, plus coûteuse et plus longue, nécessitant des interactions fréquentes avec les régulateurs. Cela pourrait accroître le risque systémique et augmenter les coûts pour les consommateurs.
  • Impact négatif potentiel sur l'innovation et la croissance économique : dans le but de maintenir la compétitivité économique des États-Unis, les réglementations énoncées par le décret pourraient par inadvertance entraver l'innovation. Des réglementations strictes pourraient dissuader les investissements dans les nouvelles technologies et décourager les entrepreneurs de développer des solutions au sein du système financier américain. Cela pourrait à son tour avoir un impact négatif sur la trajectoire globale de la croissance économique.
  • Surveillance bureaucratique accrue : la surveillance réglementaire élargie pourrait entraîner un environnement plus bureaucratique, ralentissant l'approbation et le développement de nouvelles technologies financières. Cela pourrait retarder l’introduction de produits et de services innovants, ce qui pourrait désavantager les entreprises américaines sur la scène mondiale.
  • Désavantage concurrentiel international : La surréglementation aux États-Unis pourrait pousser les entreprises innovantes à se délocaliser vers des pays dotés d'un environnement réglementaire plus favorable. Cet exode pourrait entraîner une perte de leadership technologique et des avantages économiques associés au fait d’être à la pointe de l’innovation en matière d’actifs numériques.

Comprendre ces inconvénients potentiels est crucial à l’heure où les parties prenantes évoluent dans le paysage en évolution façonné par le décret 14067. Équilibrer la réglementation et l’innovation sera essentiel pour réaliser tout le potentiel des actifs numériques sans étouffer le progrès.

bottom

Sachez que Plisio vous propose également :

Créez des factures cryptographiques en 2 clics and Accepter les dons cryptographiques

12 intégrations

6 bibliothèques pour les langages de programmation les plus populaires

19 crypto-monnaies et 12 blockchains

Ready to Get Started?

Create an account and start accepting payments – no contracts or KYC required. Or, contact us to design a custom package for your business.

Make first step

Always know what you pay

Integrated per-transaction pricing with no hidden fees

Start your integration

Set up Plisio swiftly in just 10 minutes.