Arbitrum (ARB) : accélérer Ethereum à l'aide de cumuls optimistes

Arbitrum (ARB) : accélérer Ethereum à l'aide de cumuls optimistes

Ethereum, réputé pour ses capacités de contrats intelligents, est devenu la blockchain incontournable pour l'économie de la cryptographie, en particulier avec l'essor de la finance décentralisée ( DeFi ) et des jetons non fongibles ( NFT ). Cependant, sa capacité à traiter les transactions est limitée, ce qui entraîne des congestions, notamment pendant les périodes d'activité intense. Cela se traduit par une mauvaise expérience utilisateur, caractérisée par des coûts élevés et des vitesses de transaction plus lentes.

Consciente de ces défis, la communauté Ethereum explore activement des solutions de mise à l'échelle en chaîne et hors chaîne. Alors que la stratégie à long terme implique le sharding en chaîne, ce qui implique de diviser le réseau Ethereum en plusieurs segments ou « fragments », des solutions immédiates sont recherchées dans les innovations hors chaîne.

Les solutions de mise à l'échelle de couche 2 , comme les cumuls, sont essentielles dans ce contexte. Ils fonctionnent au-dessus de la blockchain Ethereum, offrant des fonctionnalités améliorées sans compromettre la technologie de base du réseau principal. Une solution notable de couche 2 est Arbitrum, développée par Offchain Labs, qui a retenu l'attention depuis 2021. Arbitrum, comme d'autres solutions de couche 2, vise à offrir les avantages de sécurité d'Ethereum tout en atténuant les coûts élevés associés à son utilisation. Cela fait partie d'un effort plus large visant à résoudre ce que l'on appelle le « trilemme de la blockchain » consistant à équilibrer l'évolutivité avec la décentralisation et la sécurité.

blog top

Qu’est-ce que l’arbitrage ?

Arbitrum se distingue comme une amélioration innovante de couche 2 pour la blockchain Ethereum, conçue pour accélérer les transactions de contrats intelligents et réduire les coûts qui y sont associés.

L’essence des solutions de couche 2 réside dans leur capacité à augmenter la blockchain fondamentale de couche 1. Pour y parvenir, ils confient des tâches complexes telles que le traitement des transactions et le stockage des données à une chaîne secondaire. Cela signifie que si la blockchain de couche 2 se charge de l’exécution des contrats intelligents, la blockchain principale de couche 1 est responsable du stockage des données. Pour ceux qui souhaitent une compréhension plus approfondie du réseau principal, notre article détaillé sur Ethereum fournit plus d’informations.

Spécifiquement pour Ethereum, Arbitrum joue un rôle crucial dans la gestion et le regroupement des transactions blockchain. Cela allège considérablement la charge sur le réseau principal, entraînant une réduction de la congestion et des coûts.

Les applications concrètes d'Arbitrum sont évidentes dans les plateformes DeFi comme Sushiswap et Aave , qui utilisent son cadre sous la surface pour faciliter des échanges d'actifs efficaces à des frais de gaz réduits.

Historique de l'arbitrage


Offchain Labs, lancé par Ed Felten, Steven Goldfeder et Harry Kalodner en 2018, avait pour objectif de rendre Ethereum plus rapide et plus efficace. Ils ont créé Arbitrum, un outil spécial pour y parvenir, et l'ont présenté au monde le 15 avril 2019. Tout d'abord, ils ont testé Arbitrum sur une version pratique d'Ethereum, appelée Kovan testnet, à partir du 11 février 2020, et puis l'a ouvert à tout le monde le 14 octobre 2020. Le 28 mai 2021, Arbitrum était prêt pour une utilisation dans le monde réel et était disponible pour les développeurs.

Arbitrum One , une version d'Arbitrum pour tous, lancée le 31 août 2021. Bientôt, des applications Ethereum populaires comme Uniswap et Aave ont commencé à l'utiliser. Le 31 août 2022, Arbitrum One a reçu une mise à jour importante appelée Nitro, le rendant plus rapide et moins cher à utiliser.

Puis, le 9 août 2022, Offchain Labs a présenté Arbitrum Nova , une autre version d'Arbitrum, mais celle-ci a été spécialement conçue pour les jeux et les applications de réseaux sociaux.

Début 2023, Offchain Labs a annoncé de gros changements. Le 7 février, ils ont parlé de Stylus, un nouveau langage de programmation pour Arbitrum, facilitant le travail de différents types de code, comme Rust, sur Arbitrum. Le 16 mars, ils ont créé la Fondation Arbitrum et un nouveau système appelé Arbitrum DAO, ainsi qu'un jeton spécial appelé ARB, pour donner à davantage de personnes leur mot à dire sur la manière dont Arbitrum est géré. Ils ont officiellement commencé cela le 23 mars 2023, avec un événement spécial au cours duquel les personnes éligibles pouvaient obtenir des jetons ARB.

Le 21 juin 2023, ils ont publié une boîte à outils pour quelque chose appelé Arbitrum Orbit, qui aide les gens à créer leurs propres blockchains de couche 3 au-dessus d'Arbitrum.

Enfin, le 3 août 2023, ils ont annoncé une nouvelle idée appelée BoLD pour rendre la validation des transactions sur Arbitrum plus ouverte et flexible. Cependant, au 10 novembre 2023, cette solution n'est pas encore utilisée, car la communauté est encore en train de décider si c'est une bonne idée.

Comment fonctionne l’arbitrage ?

La solution Layer 2 d'Arbitrum, qui fait partie de sa suite de technologies de mise à l'échelle, utilise principalement une méthode connue sous le nom de cumuls optimistes pour améliorer le traitement des transactions sur la blockchain Ethereum. Ces cumuls fonctionnent via un système à deux niveaux dans lequel les transactions sont initialement traitées hors chaîne, puis finalisées sur la blockchain principale. Le principal avantage ici est l’efficacité : au lieu de valider des transactions individuelles, la blockchain confirme un lot entier à la fois.

Les cumuls optimistes, qui sont au cœur de l'approche d'Arbitrum, se distinguent des autres solutions de couche 2 comme les sidechains. Leur sécurité est directement liée à la blockchain principale Ethereum. Cette méthode « optimiste » permet à tout validateur de proposer un bloc de cumul, assumant la responsabilité de confirmer l'exactitude des transactions.

Le terme « cumul » dans ce contexte fait référence à la manière dont les données publiques peuvent être utilisées pour reconstruire l'historique complet de la chaîne à partir d'un enregistrement rationalisé des événements. Arbitrum Rollup désigne spécifiquement le protocole derrière ces cumuls optimistes, et Arbitrum One est la première chaîne de cumul utilisant cette technologie. Il facilite la mise à l'échelle en permettant aux contrats intelligents Ethereum d'interagir de manière transparente, en échangeant des messages non seulement au sein de la chaîne principale Ethereum, mais également avec des contrats sur la couche secondaire Arbitrum.

middle

Qu'est-ce qu'un cumul optimiste ?

Un rollup est une méthode de compression de données blockchain qui consolide des lots de transactions en une seule transaction. Cette technique améliore considérablement l’efficacité de la blockchain en permettant le traitement de plusieurs transactions à la fois plutôt qu’individuellement. Cela permet non seulement de gagner du temps, mais également de réduire les coûts, car la blockchain n'a besoin de vérifier qu'une seule transaction collective.

Parmi les différentes technologies de rollup, les « rollups optimistes » sont particulièrement remarquables. Ils fonctionnent en supposant que les transactions au sein du cumul sont généralement valides, accélérant ainsi le processus. Ces cumuls intègrent des techniques de compression pour réduire davantage les frais de gaz et optimiser l'espace de bloc sur la blockchain Ethereum, en stockant uniquement les données essentielles. Toutefois, lorsqu’une transaction est contestée, un processus de vérification détaillé est déclenché. Les participants ont une semaine pour soulever des litiges contre des transactions douteuses, et s'ils sont jugés frauduleux, le validateur chargé de les approuver perd leur garantie. Ce système robuste de détection des fraudes entraîne cependant un délai de traitement d'une semaine pour les retraits.

Arbitrum utilise des rollups optimistes, installés sur sa sidechain propriétaire, qui est une blockchain distincte liée à la chaîne principale Ethereum. Ce système consiste à collecter des lots de transactions, à les régler sur la sidechain Arbitrum, puis à réintégrer les données de transaction dans le grand livre Ethereum. Les transactions confirmées via ce processus portent la « Garantie AnyTrust », signifiant l'accord unanime du validateur sur leur validité. Les validateurs, qui doivent mettre en garantie l’ETH, sont incités à garantir des opérations honnêtes.

Qu'est-ce que le jeton ARB ?

ARB, le jeton de gouvernance de la blockchain Arbitrum, joue un rôle central dans l'écosystème en tant que jeton ERC-20. Il permet aux détenteurs de participer activement à la prise de décision du réseau et d'influencer l'orientation et le développement de l'écosystème. En tant qu'outil de transfert de valeur au sein du réseau Arbitrum, les jetons ARB ne sont pas seulement un moyen d'échange mais également une passerelle vers le vote de gouvernance. Les détenteurs peuvent exprimer leur opinion sur les décisions clés, allant de l'allocation des fonds aux mises à jour techniques, en passant par le vote démocratique sur des plateformes comme Snapshot.org.

Outre la gouvernance, les détenteurs de jetons ARB ont également leur mot à dire dans l'élection du Conseil de sécurité, une équipe de 12 membres chargée de gérer la trésorerie d'Arbitrum, contribuant ainsi à la sécurité et à l'intégrité du réseau. La tokenomics d’ARB est conçue avec une offre initiale de 10 milliards et une inflation annuelle maximale de 2 %, équilibrant croissance et stabilité.

La distribution de ces tokens est méticuleusement planifiée : 17,53 % aux investisseurs, 1,13 % aux DAO de l'écosystème Arbitrum, 11,62 % aux portefeuilles individuels, 42,78 % à la trésorerie DAO et 26,94 % à l'équipe et aux conseillers. Cette répartition peut être modifiée par l'Arbitrum DAO, l'organe de gouvernance décentralisé.

Le lancement de $ARB en 2023 a été marqué par l'un des parachutages les plus attendus de l'année, avec des critères stricts pour identifier les utilisateurs « actifs ». L'éligibilité nécessitait de remplir au moins 3 des 6 conditions, telles que relier les actifs à Arbitrum One ou Nova, effectuer des transactions régulières ou interagir avec les contrats intelligents Arbitrum. En mars 2023, 12,75 % de l'offre totale a été distribuée aux utilisateurs éligibles et aux DAO, ce qui a conduit à une offre en circulation d'environ 1,275 milliard de dollars ARB.

Au-delà de sa fonction de transfert de valeur, le jeton $ARB accorde aux détenteurs des droits de gouvernance au sein de l'Arbitrum DAO , leur permettant de prendre des décisions critiques sur le fonctionnement et l'avenir du réseau. Ces décisions sont prises via des propositions sur des forums comme Snapshot.org, où les utilisateurs connectés au portefeuille peuvent voter sur diverses questions, notamment les allocations de trésorerie et les mises à jour du protocole. L'utilité du jeton $ARB est encore étendue au vote pour les membres du Conseil de sécurité, garantissant ainsi que la gestion financière du réseau reste entre des mains de confiance.

bottom

Sachez que Plisio vous propose également :

Créez des factures cryptographiques en 2 clics and Accepter les dons cryptographiques

12 intégrations

6 bibliothèques pour les langages de programmation les plus populaires

19 crypto-monnaies et 12 blockchains

Ready to Get Started?

Create an account and start accepting payments – no contracts or KYC required. Or, contact us to design a custom package for your business.

Make first step

Always know what you pay

Integrated per-transaction pricing with no hidden fees

Start your integration

Set up Plisio swiftly in just 10 minutes.